Port Hawkesbury Paper

Traitement des eaux - Usine de pâtes et papier

Le client

Située en Nouvelle-Écosse sur la côte Est du Canada, l’usine de Port Hawkesbury est en opération depuis 1962. Aujourd’hui, la capacité de production est de 190 000 tonnes de papier journal sur la PM1 et 360 000 tonnes de papier super calandré (SC-A+ and SC-A) sur la PM2. Depuis le démarrage de la PM2 en 1998, la machine à papier SC a réalisé plusieurs records mondiaux de vitesse journalière à 1600, 1700 et 1800 mètres à la minute.

Les besoins du client

La papetière de Port Hawkesbury avait besoin de quadrupler la capacité de son usine de traitement d’eau tout en obtenant une qualité d’eau plus élevée, éliminant l’utilisation d’eau non traitée dans ses deux machines à papier et dans les procédés associés.
Seldon McKenzie, directeur de projets chez Port Hawkesbury Paper déclare : « un approvisionnement constant en eau pure est primordial dans nos procédés de fabrication de papier. Nous comptons sur la technologie de pointe en traitement d’eau offerte par Veolia Water Technologies Canada pour nous aider à améliorer nos procédés et notre efficacité, apportant le résultat ultime d’une production plus élevée et du papier de meilleure qualité ».

Notre solution

Après plusieurs études pilotes, Veolia a soumis un projet « clé en main » pour un système de traitement d’eau comprenant deux unités Actiflo® procédé de décantation et six filtres Dusenflo®, la préparation chimique et les systèmes de calibration, pompage de distribution, l’instrumentation et les contrôles, la tuyauterie et les vannes, l’installation, le démarrage et la formation.

Veolia Water Technologies Canada a déterminé que les technologies Actiflo® et Dusenflo® sont les mieux adaptées pour la modernisation de l’usine de traitement d’eau existante du fabriquant de papier. Non seulement la solution proposée à Port Hawkesbury Paper réduisait le temps d’opération et les coûts de maintenance, elle s’assurait également que la qualité du papier ne sera pas affectée par la turbidité, le fer, l’aluminium et le manganèse contenu dans l’eau brute. L’usine, est conçue pour produire 60 000 mètres cubes par jour.

Partager